7 choses à savoir sur le jardinage avec un sol argileux

Il existe quelques astuces de jardinage si vous avez un sol argileux, qui peut être dense et compact. Avec les bonnes techniques, les sols argileux peuvent s’avérer bénéfiques pour votre jardin en fournissant beaucoup de nutriments à vos plantes et en retenant l’humidité.

7 choses à savoir sur le jardinage avec un sol argileux

À propos des sols argileux

Un sol argileux est constitué de particules de terre minuscules qui se collent les unes aux autres quand elles sont humides et qui ne laissent que peu d’espace pour laisser passer l’air entre elles quand le sol est sec.

  • La densité du sol argileux le rend lourd à soulever et lent à se dessécher.
  • D’un autre côté, les sols argileux généreusement enrichis en matière organique conservent les nutriments et l’humidité pendant longtemps. En conséquence, les plantes bien enracinées sont capables de mieux tolérer les périodes de sécheresse.

1. Peut être lent à absorber l’eau

La moindre zone un peu profonde où les flaques d’eau de pluie restent longtemps indique un drainage particulièrement mauvais.

  • Si vous voulez jardiner dans un tel endroit, envisagez d’utiliser des parterres surélevés ou de ne pas contrecarrer le projet de la nature et de transformer la zone en un jardin de tourbière.

2. Le gypse, ça aide

Beaucoup de jardiniers trouvent que le gypse (une poudre de roche contenant du sulfate de calcium) contribue à desserrer l’argile compacte, améliorant ainsi la structure du sol et aidant la pénétration de l’air et de l’eau.

  • Étendez et faites pénétrer 4,5 kilos de plâtre par 9 mètres carrés pour obtenir un nouveau lit de jardin.
  • Répétez tous les quatre ou cinq ans.

3. Faites des perforations

  • Utilisez une fourche à bêcher pour faire traverser l’argile compacte avant de commencer à la cultiver avec une bêche.
  • Plantez la fourche dans le sol et remuez légèrement les dents en la ressortant.

4. Essayez de creuser double

C’est une technique qui améliore le drainage en brisant le sous-sol compacté.

  1. Creusez une tranchée d’environ une bêche de profondeur et 0,6 mètres de large. Mettez la terre de côté.
  2. Mélangez une couche de compost ou de fumier bien décomposé au fond de la tranchée à l’aide d’une fourche de jardin à sa profondeur, puis creusez une autre tranchée à côté de la première en mettant la terre que vous venez de retirer dans la première tranchée.
  3. Continuez à creuser des tranchées côte à côte en utilisant la terre mise de côté pour remplir la dernière.

5. Ne couvrez pas les graines avec de la terre

Le sol argileux a tendance à former une croûte dure sur les graines en germination, ce qui peut empêcher les jeunes plants de pousser à travers la surface.

  • Au lieu de couvrir les graines avec la terre, plantez-les dans des sillons peu profonds recouverts de compost ou de terreau.

6. Évitez les grandes fissures

De larges fissures apparaissent souvent lorsque le sol d’argile sèche en été, ce qui peut blesser les racines des plantes.

  • Évitez les fissures en recouvrant le sol d’un paillis organique de feuilles déchiquetées, de compost ou de paille.
  • En guise d’avantage supplémentaire contre les mauvaises herbes, répandez des papiers journaux sur le sol avant de déverser le paillis.

7. Installez des chemins permanents

Si vous marchez sur un sol argileux alors qu’il est humide, vous le compacterez encore plus.

  • Installez des chemins permanents entre les parterres pour fournir des zones d’où vous pouvez travailler.
  • Si vous devez vous aventurer dans des parterres quand le sol est humide, tenez-vous debout sur une planche pour aider à distribuer votre poids.
Revenir en haut de page